Petit guide à l’usage des receveureuses de cadeaux pourris

Malgré les super tips que je vous ai donné tout au long du mois de décembre, on a tous, dans notre vie, reçu et offert un cadeau pourri. Peut-être pas pourri pour la personne l’offrant et qui en le voyant s’est dit « oh que c’est chouette, Jean-Yves va adorer », mais pourri pour le receveur ou la receveuse. Qu’on se le dise : le cadeau chouette de l’un est toujours le cadeau pourri de quelqu’un d’autre. Que faire, donc, quand, pour n’importe quelle occasion impliquant un échange de cadeaux, on reçoit LE cadeau pourri ? Suivez le guide.

Le cycle du cadeau pourri

Je vous le disais, le cadeau chouette de quelqu’un est toujours le cadeau pourri de quelqu’un d’autre, mais l’inverse est également vraie ! Souvent, votre cadeau pourri pourrait faire la joie de plein de gens particuliers mais qu’on ne juge pas. Pourquoi pas envisager d’offrir votre cadeau pourri à nouveau, de le revendre sur une plateforme de seconde main type leboncoin ou vinted pour faire fonctionner l’économie circulaire, ou dans un dépôt vente.

Encore mieux ! Pourquoi ne pas en faire don à un particulier ou une asso. Et voilà, l’offreur.euse de cadeau pourri vous a fait le meilleur cadeau qui soit : l’opportunité d’être généreux.se.

Je ne pense pas que ce soit irrespectueux envers la personne qui nous l’a offert que de donner une seconde vie à son cadeau, plutôt que de le laisser moisir dans un placard avant qu’il se soit écoulé suffisamment de temps pour le jeter. Cette personne a fait l’effort de choisir un truc bien perché (pas une carte cadeau ou une boîte de chocolat), elle doit donc tenir à vous et veut simplement que vous soyez heureux.se. Sauf si elle vous a offert une boîte de coton-tiges, alors là elle n’a aucune considération pour la santé de vos oreilles (les médecins déconseillent l’usage du coton-tige !) ni pour la planète Terre. Vous devriez reconsidérer votre relation avec cette personne, elle n’est sûrement pas celle que vous croyez.

Transformer un cadeau pourri en un cadeau un peu moins pourri

Si vous en séparer ne vous dit pas trop et que vous voulez vous lancer dans l’upcycling, voici quelques petites idées élaborées en fonction des cadeaux pourris que vous avez partagé avec moi sur Instagram. Ouais je suis un peu une instagrameuse, mais je préfère dire « créatrice de contenu » ou « gestionnaire de communauté ».

Des « vêtements »

Si, comme Jeanine* vous avez reçu une robe de chambre à votre anniversaire, saisissez-vous de l’opportunité pour développer vos compétences : broderie, teinture… Vous arriverez peut-être à en faire quelque chose qui vous apportera de la joie – ou ça vous évitera de bousiller un honnête t-shirt blanc pour votre première tentative de tie-and-dye. Si, comme Clément, c’est une paire de chaussettes douteuse qui s’est glissée sous votre sapin, prenez votre plus belle paire de ciseaux pour en faire un tawashi, une petite éponge en tissu hyper facile à réaliser. Généralement, les internets regorgent de DIY super simple à réaliser avec du textile. Et si vraiment vous n’avez aucun skill, vous pouvez toujours découper des bandes de tissu pour emballer vos prochains cadeaux, furoshiki style.

Des « livres »

Entendons-nous bien, les livres en tant que catégorie sont une super idée cadeau, mais ils demandent de connaître un minimum la personne à qui on les offre sous peine de tomber complètement à côté. J’ai par exemple reçu il y a quelques années un superbe dictionnaire des synonymes. Jasmine, quant-à-elle, a été traumatisée par une version illustrée creepy des Lettres de mon moulin. Si vous avez décidé de conserver ces petites merveilles mais que vous n’avez aucun désir de connaître les synonymes et les antonymes de « pétulant » (pour info, « turbulant » et « nonchalant » font très bien l’affaire), les ouvrages illustrés sont une superbe matière à collages, comme les magazines. J’ai reçu récemment un petit carnet home-made avec une couverture très stylée faite à partir d’images et de textes découpés, de quoi transformer un cadeau pourri en cadeau très chouette. S’il n’y a pas d’image et que vous n’êtes pas très activité manuelle, pourquoi ne pas l’utiliser pour votre prochaine lettre de menace anonyme ?

Un mug…

Entendons-nous bien : j’aime les mugs. Ca me rend toute guillerette de boire mon thé dans un joli mug. Mais il y a mug et mug. Il y a joli mug et mug promotionnel. Quand on vous offre un mug goodie, comme Valentin, faites contre mauvaise fortune bon coeur ! Si vous êtes un as du tricot – ou si vous avez cette personne spéciale dans votre vie – un petit pull de mug c’est super chouette pour cacher les inscriptions/logo et donner un côté cozy aux chocolats chauds d’hiver. Sinon… Vous aimez casser des trucs ? Explosez votre mug et servez vous des morceaux pour faire une jolie mosaïque. Ou pas.

Des pinces à linge

Là je… Non. Non, vraiment je ne sais pas. Désolée.

Vous avez d’autres astuces ? N’hésitez pas à les partager !

*les prénoms ont été modifiés afin de préserver l’anonymat des répondants


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s